L’allocation Journalière de présence parentale (pendant l’hospitalisation)

L’AJPP est une prestation qui peut vous être versée pour que vous puissiez avoir le temps de vous occuper de votre enfant malade. Un médecin doit certifier la nécessité d’une présence soutenue d’un parent auprès de l’enfant.

Le droit à l’Ajpp est soumis à un avis favorable du contrôle médical de l’assurance maladie dont dépend votre enfant. Pour cela, vous devez fournir un certificat médical détaillé, sous pli cacheté, établi par le médecin.

Vous décidez d’arrêter ponctuellement votre activité professionnelle pour vous occuper de votre enfant.

Conditions d’attribution :

Vous êtes salarié : vous devez bénéficier d’un congé de présence parentale. Pour cela, vous devez en faire la demande auprès de votre employeur.

Vous êtes au chômage indemnisé : dès que vous bénéficierez de l’Ajpp, le paiement de vos allocations de chômage sera automatiquement suspendu à la demande de la Caf.

Vous ne devez pas recevoir les indemnités journalières maladie, maternité, paternité ou d’accident du travail, l’allocation forfaitaire de repos maternel, ou l’allocation de remplacement pour maternité, une pension de retraite ou d’invalidité le complément de libre choix d’activité de la prestation d’accueil du jeune enfant l’allocation parentale d’éducation l’allocation aux adultes handicapés un complément de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (ex allocation d’éducation spéciale) versé pour cet enfant une allocation de chômage. Si vous êtes au chômage non indemnisé, vous ne pouvez pas bénéficier de l’Ajpp.

Durée :

Le droit est ouvert par période de 6 mois renouvelable dans la limite de 3 ans. Au cours de cette période de 3 ans, vous pouvez bénéficier de 310 allocations journalières au maximum.

Montant :

Voir site de la CAF.

Monter votre dossier :

Retirez votre dossier de demande auprès de votre CAF.

Print Friendly, PDF & Email