La ventilation normale assure le renouvellement de l’air dans les poumons, elle permet donc le rejet du gaz carbonique et l’apport d’air frais riche en oxygène.

 
La ventilation artificielle utilise un ventilateur pour aider ou remplacer le système ventilatoire défaillant.
 
La ventilation artificielle a pour but :
D’ augmenter le taux d’oxygène dans le sang et diminuer le taux de gaz carbonique
De diminuer la fatigue des muscles respiratoires
Par ces deux actions elle permet l’oxygénation nécessaire à tous les organes et augmente ainsi la durée et la qualité de vie des patients ventilés.
La ventilation normale assure le renouvellement de l’air dans les poumons, elle permet donc le rejet du gaz carbonique et l’apport d’air frais riche en oxygène.

La ventilation artificielle utilise un ventilateur pour aider ou remplacer le système ventilatoire défaillant.

La ventilation artificielle a pour but :

  • D’augmenter le taux d’oxygène dans le sang et diminuer le taux de gaz carbonique
  • De diminuer la fatigue des muscles respiratoires

Par ces deux actions elle permet l’oxygénation nécessaire à tous les organes et augmente ainsi la durée et la qualité de vie des patients ventilés.

La ventilation mécanique et artificielle est dite :

  • invasive lorsque la ventilation s’appuie sur une canule via une trachéotomie.
  • non-invasive lorsque la ventilation s’appuie sur un masque naseau-bucal.

La ventilation peut être aussi provoquée artificiellement via un stimulateur diaphragmatique qui stimule automatiquement et électriquement le nerf diaphragmatique qui va donc faire bouger le diaphragme et provoquer la ventilation.