Le Prix de l’Innovation Inserm 2010 a été remis à Boris Matrot, le 30 novembre 2010, au Collège de France, pour son invention concernant la mise au point de dispositifs capables de mesurer simultanément plusieurs paramètres comme la respiration, la fonction cardiaque, la température corporelle, la capacité d’apprentissage, le développement psychomoteur ou les vocalisations ultrasoniques des souriceaux.

Boris Matrot est ingénieur, responsable de la plate-forme Phenopups au sein de l’Unité Inserm 676 à l’hôpital Robert Debré (Paris). Ce système ingénieux qu’il a créé permet d’étudier de manière non invasive et simultanément les fonctions vitales des souriceaux. Elle permet notamment de tester la sécurité de médicaments pédiatriques ou détecter précocement les retards de développement cognitif associés à de nombreuses maladies pédiatriques.

Son invention permet en particulier à l’équipe Inserm 676 de Jorge Gallégo d’avancer sur la recherche physiopathologique sur les souriceaux afin de mieux comprendre les fonctionnements de maladie pédiatriques tel que le Syndrome d’Ondine.

Vous pouvez retrouver l’article complet sur le site de l’INSERM, en cliquant ici.