Le suivi du niveau d’oxygène

 

L’une des données clés à suivre pour un patient Ondine est l’évolution du taux d’oxygène mais aussi de CO2 dans le sang.

Il existe actuellement des machines qui permettent de suivre ces données, par l’intermédiaire d’un capteur positionné sur le doigt de pied ou de la main ou l’oreille et relié à une machine par un câble. Inutile de dire que de tels appareils sont inutilisables en journée pour des patients qui vivent une vie active entre école, travail, loisirs…

 

En parallèle se développent de plus en plus de technologies, plus ou moins fiables, capables de suivre de nombreux paramètres du corps humain : cycles du sommeil, rythme cardiaque, nombre de pas effectués dans la journée, calories dépensées etc… Cependant, aucun de ces appareils ne propose aujourd’hui une mesure du taux d’oxygène dans le sang en continu. Les seuls appareils existants sont ceux permettant une mesure ponctuelle du niveau d’oxygène prise au niveau du doigt, la mesure du taux de CO2 étant uniquement faite lors de séjours hospitaliers ou d’enregistrements nocturnes au domicile, à l’aide d’appareils complexes.

 

 

 

 

 

 

Actuellement, plusieurs projets sont en cours dans différents pays en vue de pouvoir proposer, tant dans le monde médical qu’auprès du grand public, des appareils simples d’utilisation et fiables, permettant de mesurer de façon continue le niveau d’oxygène, les seuls appareils existant à l’heure actuelle permettant une mesure ponctuelle à l’aide d’un capteur qui se pince en bout de doigt.

Un tel dispositif, qui de plus enverrait l’information à une tierce personne (aidant, parent…) en temps réel, serait un grand pas en avant dans la prise en charge et le suivi quotidien des patients Ondine.